MarCel aux Golden Blog Awards 2014

Interludes

Mi-septembre, MarCel vous demandait de voter pour le monde en nous afin d’être sélectionné aux Golden Blog Awards, cérémonie récompensant (nous citons) « les meilleurs blogs pour leur talent et leur passion dans plus de 20 catégories ». Notre objectif : gagner en visibilité – et, si possible, gagner tout court. Pendant un mois et demi, vous avez voté pour nous, parfois chaque jour, parfois plusieurs fois par jour et, grâce à vous, nous avons fait partie des 10 « shortlistés » de la catégorie Art & Culture ! Grâce à vous, donc, le 12 novembre, MarCel, accompagné de sa « team de soutien », est allé boire du champagne et grignoter des petits fours sous les ors de la République, à l’Hôtel de Ville de Paris, en espérant, le cœur un peu battant, décrocher le trophée, la gloire, les honneurs, les mécènes, etc. Retour sur une soirée rigolote, bien que jouée d’avance.

Au retour des vacances d’été, MarCel, repu de repos, assommé par la rentrée et vaguement hagard devant les prochaines étapes de son développement, a décidé de s’inscrire, sur les bons conseils d’un proche, à un concours de blogs. Pour quoi faire, vous demandez-vous ? Pour nous faire connaître (on se voyait déjà, interviewé par Métro News ou 20 Minutes, expliquant notre démarche, suscitant l’enthousiasme de la foule en délire… oui, on n’avait quand même pas rêvé au Monde ou à Télérama…), pour booster notre motivation (bon, si on cherchait de nouveaux volontaires pour L’art en nous ?), pour cajoler notre ego (qui qui nous aime ?), pour tester notre aimable lectorat (qui va nous soutenir ?), bref, pour nous auto-défier, quoi. La 5ème édition des Golden Blog Awards qui s’ouvrait à ce moment-là était toute désignée pour accueillir le fruit de notre labeur (et un peu du vôtre, merci gentils contributeurs) et nous prouver que nous avions, au-delà d’un joli blog, des familles / amis / lecteurs formidables.

Golden Blog Awards 5

Franchement, parmi moults blogs comptant plusieurs centaines voire milliers de fans (Facebook) et/ou followers (Twitter), et malgré notre enthousiasme débordant, nous faisions figure d’outsider. C’est donc bien grâce à vous, votre constance dans le vote, votre amitié, oui, que nous avons eu la chance d’accéder à la finale, ouverte seulement aux blogs les plus « populaires ». On vous aime ❤.

Shortlistés Art & Culture - GBA5

Bon, soyons franches. Au vu des photos des éditions antérieures, des blogs précédemment récompensés, du partenaire et du Jury de notre catégorie (inconnu au bataillon de MarCel) et des modalités mêmes de participation (audience égale-t-elle nécessairement qualité ?), nous nous doutions que nos chances étaient maigres. Mais c’est tout de même toute fiérotes et avec une pointe d’espoir que nous sommes allées chercher et exhiber nos gros badges « BLOG SHORTLISTÉ » mercredi soir dernier, dans la file des invités de la cérémonie (et même qu’on a pu griller la longue file d’attente et aller directement à l’accueil VIP… eh ouais !).

Passer une soirée à l’Hôtel de Ville de Paris, c’est, quoiqu’il arrive, plutôt sympathique. Jugez-en vous-même (cliquez sur les photos pour les voir en grand) :

En revanche, l’organisation laissait un peu à désirer. Refoulées du bar au moment où commençait la cérémonie (« Il faut bien s’arrêter de servir à un moment, pas de chance, ça tombe sur vous »), nous nous sommes retrouvées debout au milieu d’une foule de djeun’s branchés un peu hipsters (2 500 blogueurs), durant de longues minutes, à voir et écouter – avec un son pénible – la longue liste des nominés et lauréats. Plus de 20 catégories étaient représentées, avec 10 shortlistés par catégorie, autant dire que cela faisait du monde et l’animation sur scène était assez approximative. Bon, okay, c’était pas les Oscars, c’était fun, mais tout de même, l’ambiance, dixit un ami, « faisait plus grande messe consumériste à la TF1 que prix littéraire ». On a commencé à douter sérieusement au bout du 7ème « bravo, votre blog est vraiment très drôle »… parce que si on est persuadées d’avoir un sens de l’humour tout à fait dans la moyenne (voire un peu au-dessus quand on est en forme), ce n’est quand même pas notre marque de fabrique « bloguesque ». Mais passons…

MarCel a toutefois retrouvé, au détour d’un couloir, l’écrivain Serge Joncour – interviewé une semaine plus tôt (à venir sur le blog) – toujours très gentil et bienveillant.

GBA5 - MarCel retrouve Serge Joncour © Carlos Tello pour LMEN
GBA5 – MarCel retrouve Serge Joncour © Carlos Tello pour LMEN

Quand enfin, la présentatrice a annoncé la catégorie Art & Culture, les nerfs de Céline avaient déjà lâché (me parlez plus, j’entends rien et je peux plus respirer) et l’espoir de Marie avait sauté comme un vieil élastique distendu ! On s’est quand même un peu agrippées l’une à l’autre (parce qu’on ne sait jamais, parce qu’on n’est pas plus mauvaises que les autres, et aussi parce le premier mot prononcé par la remettante du prix a été « le »), en ayant le discours lucide du perdant visé par la caméra… « Non mais c’est sûr, on gagnera pas. C’est soit Bescherelle ta mère, soit Le Sociologue ». Bingo. On pourra toujours se recycler dans la voyance, vu que Le Sociologue a raflé deux prix, meilleur blog Art & Culture, donc, et meilleur-blog-tout-court. Et Bescherelle ta mère a été sacré meilleur espoir. Hop, en deux minutes, tout était plié, voilà. Mais c’est pas grave, l’important, c’est de participer.

La soirée a donc continué dans la bonne humeur, entre buffets difficilement accessibles, animations inutiles mais amusantes (photos, stand de choux à la crème, casque Oculus de réalité virtuelle, expérience assez bluffante), discussions d’un soir et rencontres prometteuses. Une atmosphère assez bon enfant, à la fois chaleureuse et superficielle, mondaine comme on en fait trop rarement.

Le selfie des GBA5 - MarCel entouré de ses amis © Carlos Tello pour LMEN
Le selfie des GBA5 – MarCel entouré de ses amis © Carlos Tello pour LMEN

Au final, nous n’avons pas gagné le trophée mais nous nous sommes bien amusées. Participer aux Golden Blog Awards nous a incitées à nous motiver, à « produire », permis de voir qu’on pouvait compter sur vous, rencontrer du monde, se faire offrir des « culottes pour téléphone » et boire du champagne à l’Hôtel de Ville !

Bref. Une expérience très positive. Croyez-nous, ce n’est que le début !

Pour en savoir plus :

Print Friendly, PDF & Email

Céline et Marie à 4 mains.

2 commentaires

Et vous, qu'en avez-vous pensé ?