Quelques heures au Brésil avec Fabiana Cozza

Chroniques, Musique

L’été est bien entamé maintenant, mais la chaleur qui résiste nous entraîne, dans une vague de léthargie, vers des souvenirs pas si lointains. Un soir de juillet, alors que l’orage grondait dans les rues de Paris, nous avons préféré aller à la rencontre du soleil plutôt que subir la pluie. Et c’est au Studio de l’Ermitage que nos corps fatigués se sont enfin dénoués, s’abandonnant aux rythmes doux et enivrants de Fabiana Cozza.

Elle n’était à Paris que pour quelques heures et un seul concert, mais Fabiana Cozza, chanteuse brésilienne et grande prêtresse de la Samba, n’a pas raté son rendez-vous avec un public envoûté dès les premières minutes.

Dans la petite salle du Studio de l’Ermitage, un joyeux brouhaha, mélange des langues et des générations, a patiemment attendu que la Diva fasse son apparition pour deux heures d’un spectacle mettant samba et musique afro-brésilienne à l’honneur. Accompagnée de 4 merveilleux musiciens habités tout à la fois par une énergie folle et une subtile tranquillité, Fabiana Cozza a su nous emmener avec elle dans une sorte de voyage poétique, appelant nos sens à jaillir.

Depuis sa première fois à Paris, en 2008, elle s’est juré d’y revenir une fois par an… au cœur d’une tournée européenne, c’était cette année l’occasion de présenter son nouvel album, Partir, grand hommage à la musique de Bahia et à sa culture noire. Dans son dernier travail, Fabiana prend pour point de départ musical cette ville, creuset de l’influence africaine au Brésil, afin d’explorer des horizons lointains, notamment la musique de l’Angola, du Cap Vert et du Congo.

fabiana-cozza-en-concert-unique-a-paris-a-l-ermitage1

Avec plusieurs invités surprises (danseur, percussionniste, musicien, chanteur) incités à rejoindre la scène alors qu’ils étaient tranquillement en train de boire un verre ou de discuter le coup avec leurs voisins, toutes les barrières ont été abolies et nous nous sommes retrouvées au milieu d’une petite foule grisée et grisante, avec l’envie de danser, de sourire, de laisser nos corps s’imprégner de toute cette puissance qui nous arrivait de la scène.

Fabiana Cozza portrait 2

Fabiana Cozza fait partie de ces artistes qui font autorité et qui possèdent leur scène. Elle nous tend ses chansons et nous n’avons pas d’autre choix que de les attraper à pleines mains. Mais, aussi généreuse et tendre, elle accueille sur son chemin et dans ses mélodies tous ceux qui dansent, chantent et vibrent. Nous avons, quelques heures, partagé ce chemin, en pensant déjà au prochain rendez-vous.

Pour vous faire une petite idée…

 
Pour en savoir plus :

 

Article co-écrit avec Juliana Camacho.

Print Friendly, PDF & Email

Co-fondatrice du blog.

Et vous, qu'en avez-vous pensé ?