Festival Off d’Avignon 2016 : « Touh »

Chroniques, Enfants, Spectacles

Partir en quête d’un secret archéologique pluriséculaire aux quatre coins du monde sur une simple petite scène de théâtre, est-ce possible ? Touh à fait ! C’est le pari audacieux que relève avec panache et trois bouts de ficelle Touh, comédie d’aventure inventive et pleine d’humour, portée par quatre jeunes comédiens talentueux. Une course poursuite trépidante, de la Turquie à la Bolivie en passant par l’Egypte et le Soudan, qui tient en haleine petits et grands enfants de 7 à 77 ans.

Touh

Ema, jeune scientifique, et son frère Ali, historien de l’art, découvrent, à la mort de leur père, que celui-ci a dissimulé un secret dans une toile de Léonard de Vinci qu’il était en train de restaurer. Partis à la recherche de la carte de Piri Reis (elle existe vraiment), conservée au Palais de Topkapi à Istanbul, ils font la rencontre de Tom, un voleur baroudeur, qui les aide à s’en emparer. Poursuivis par le « créancier » du jeune homme, les trois héros se retrouvent embarqués dans un périple mouvementé qui les mènera de l’Orient à l’Amérique latine jusqu’à un mystère gardé par des forces obscures.

Touh © Christine Coquilleau Naït Sidnas

Jeanne Chartier et Loïc Bartolini, deux des comédiens à l’origine de la pièce, ont probablement puisé leur inspiration scénaristique dans les « classiques » du film d’aventure des années 80-90 (une grosse louche d’Indiana Jones, une cuillerée d’Allan Quatermain, un soupçon de A la poursuite du diamant vert, une pincée de The Mummy…) et The Da Vinci Code pour concocter ce spectacle digne d’un album de Tintin. Toutes les conventions y sont : une ravissante casse-pieds futée, jouée par une Jeanne Chartier qui impose naturellement sa présence fringante, un aventurier beau gosse désinvolte, un proche aux motivations ambiguës, un méchant tenace et déterminé, des courses poursuites terrestres et aériennes dans des lieux exotiques (bazar turc, pyramide égyptienne, ciel, temple précolombien…), des éléments historiques réels mêlés à une fiction ésotérique, des passages secrets bourrés de pièges… Très sincèrement, je serais incapable de raconter précisément l’intrigue, qui n’a, finalement, que peu d’intérêt. Ce qui importe ici, c’est le plaisir étourdissant du voyage, de la poursuite, de l’action, des rebondissements, menés tambour battant.

Dès l’introduction, on est séduit par la mise en scène très cinématographique de Marc Pistolesi et Loïc Bartolini. Les deux artistes utilisent habilement bande sonore, effets spéciaux (théâtre noir, magie), effets de ralentis, éclairages et décors, simples mais astucieux – car polyvalents. L’ensemble du dispositif scénique est tellement ingénieux qu’on se laisse embarquer sans effort, enchanté comme devaient l’être les premiers spectateurs des films de Georges Méliès ou des trucages de Ray Harryhausen. Les nombreuses trouvailles visuelles poétiques et/ou drôles font penser à ce qui se fait de mieux dans le genre, notamment Les 39 Marches par Eric Métayer, une référence quasiment incontournable, ou encore Le tour du monde en 80 jours de Sébastien Azzopardi. Quant aux quatre comédiens, jeunes, charmants, drôles, ils jouent avec un naturel confondant.

Touh est un excellent spectacle tout public, frais et attachant, à aller voir en famille, à moto, en avion ou en jeep, jusqu’au 31 juillet au Off d’Avignon, et un peu partout en France dès le mois d’octobre. Les enfants (à partir de 8 ans) devraient y trouver matière à nourrir leur inventivité et créativité. Pour ma part, j’ai adoré et je souhaite à toute l’équipe dynamique de cette pièce autant de succès que leurs prestigieuses références !

Photos © Christine Coquilleau Naït Sidnas

Tous les jours à 13h15 au Théâtre La Luna jusqu’au 31 juillet 2016.

Dates de tournée à ce jour :

  • Jeudi 6 octobre 2016 – CAMBRAI
  • Vendredi 14 octobre 2016 – DOUCHY-LES-MINES
  • Samedi 22 octobre 2016 – DOUAI (2 représentations)
  • Jeudi 10 novembre 2016 – COURBEVOIE (2 représentations)
  • Vendredi 25 novembre 2016 – CHATEAU D’OEX
  • Samedi 21 janvier 2017 – LUCE
  • Vendredi 27 janvier 2017 – SAINT-PRIEST-EN-JAREZ
  • Jeudi 18 mai 2017 – LAGNES
  • …/…

Pour en savoir plus :

 

Print Friendly

D'accord ? Pas d'accord ? Exprimez-vous !