Almost Unique

Chroniques, Musique

almostmusique_logoCuriosité, éclectisme, partage. Ces valeurs que nous affectionnons au monde en nous animent le jeune label Almost Musique qui propose cette semaine sa troisième compil’ en « libre service » (comprendre téléchargement gratuit) : MOSTLA III.

MOSTLA c’est quoi ? A ce jour, trois fois dix titres, de chanteuses/eurs ou groupes plus ou moins inconnus, plus ou moins cultes, repérés ici et là, au hasard de rencontres virtuelles et réelles. MOSTLA, surtout, c’est une certaine idée du partage, à la fois humble dans ses moyens financiers mais ambitieuse dans sa volonté de révéler au grand jour des pépites noyées dans la gadoue du mainstream musical actuel.

« MOSTLA est au présent ; imparfait et futur. C’est notre laboratoire sur le fond – rechercher des nouveaux groupes sous-exposés, du présent, du passé et du futur – et sur la forme – comment travailler sur ces groupes dans cette industrie en constante lumière-partout-tout-le-temps », explique Benjcasch, co-fondateur d’Almost Musique.

Almost Musique est né en septembre 2009 de l’association et l’amitié de deux Benjamin : Caschera (benjcasch) et Fain-Robert (benjbob). A contre-courant des labels indépendants traditionnels souvent spécialisés dans leurs niches, et loin des plans marketing formatés, Almost Musique se paie le luxe de travailler avec les gens qu’il aime, revendique la flânerie et les rencontres bigarrées, inattendues qui en découlent, avoue avec bonheur « faire tous les genres, à peu près dans tous les sens ». Aussi, dans leur catalogue, les guitares douces de Mariee Sioux ou lumineuses de Shimmering Stars côtoient-elles la langue singulière d’Arlt et le folk funambulesque de The Daredevil Christopher Wright ; en promo, la pop boréale d’Ane Brun et de Nina Kinert frôle le rap jazzy de ISWHAT?

Ces noms ne vous disent pas grand-chose, voire rien du tout ? Pas anormal. Le désir et le plaisir d’Almost Musique, c’est de « défricher des artistes/labels/scènes obscurs (c’est-à-dire qui ne sont pas dans la lumière) et de grandir avec eux, de manière équanime, que ce soit un titre sur la MOSTLA ou une sortie sur le label ».

Grâce à Almost Musique, j’ai ainsi fait la connaissance, entre autres, d’Ane Brun (1), désormais l’une de mes chanteuses préférées, et toute sa bande de joyeuses copines scandinaves, musiciennes, chanteuses également, choeurs d’anges les unes pour les autres.

Avec la MOSTLA, nous continuons de découvrir, gracieusement offerts par Almost Musique et, bien sûr, les artistes eux-mêmes, des morceaux Lo-fi, de tout style (rock californien, rockabilly, soul groovy, punk, grunge, new old wave, « funk mou »…) qui semblent parfois bidouillés en direct de la chambre ou du garage mais n’ont rien à envier à d’autres goupes plus exposés. Parmi mes préférés, toutes compil’ confondues : le hip hop efficace et précis des Pro Letarians, jeunes Kanye West et Jay-Z en devenir, l’électro languide de Will Samson, accompagnement idéal de la douce Nuit qui marche (MOSTLA I), le tarantinesque « Watch gonna do » d’Omar Romero, la voix poignante d’Angel Olsen, qui rappelle étrangement le bouleversant « Gone away » de My Brightest Diamond (MOSTLA II), le rock éclatant de santé et de spontanéité de la jeunesse incarnée par les deux (demi) sœurs qui composent Skating Polly (MOSTLA III)…

 

 

 

Ce troisième numéro de MOSTLA, dont le très chouette visuel est une nouvelle fois l’oeuvre du photographe et graphiste Julien Bourgeois, collaborateur régulier du label, me semble un peu plus homogène, musicalement, que les deux premiers – qui ne sont pas pour autant moins réussis. Très pop folk solaire, parfait pour les beaux jours qui se font attendre.

Au-delà de la musique, il y a aussi des histoires, des parcours parfois rocambolesques, comme celui de Luzmila Carpio, petit flûtiau humain chantant en quechua (sic) et accessoirement ancienne ambassadrice en France de la Bolivie (sic bis), qui rajoutent une saveur supplémentaire à ces morceaux rares. Sur le Tumblr de la MOSTLA, vous découvrirez des « mini focus » sur ces titres ou ces artistes, voire d’occultes labels.

Si vous aimez la musique, sortir des sentiers battus, prendre le temps de tendre l’oreille vers d’autres choses, d’autres sons (pas si éloignés, d’ailleurs, de ce que vous connaissez déjà), n’hésitez pas à télécharger, (j)ouïr et surtout partager la MOSTLA. Ces sélections sont concoctées pour vous, pour nous, par des passionnés qui le font gratuitement, pour la simple douceur de mettre en relation des artistes pas toujours reconnus à leur juste valeur et un public d’amateurs. Ils méritent plus que notre estime : notre écoute.

(1) Ane Brun sera en concert à l’Alhambra (Paris 20ème) le 17 octobre prochain. Je vous en reparlerai.
 

Print Friendly, PDF & Email

D'accord ? Pas d'accord ? Exprimez-vous !