À voir en famille : « Robin des Bois : la légende… ou presque ! » (+ concours)

Chroniques, Concours, Enfants, On vous gâte, Spectacles
Spread the love

Les vacances de la Toussaint viennent de commencer, il est temps de cultiver, non sans humour et légèreté, nos chères têtes plus ou moins blondes. Paris regorge de propositions en tous genres : expositions, ateliers, spectacles… Parmi les spectacles familiaux de qualité qui se jouent actuellement, j’ai particulièrement aimé Robin des Bois : la légende… ou presque ! au Théâtre de Ménilmontant. Une comédie musicale pleine d’humour et d’énergie qui fait rire de bon cœur petits et grands.

L’histoire, tout le monde la connaît… ou presque ! Il y a quelque chose de pourri au royaume d’Angleterre. Pendant que le roi Arthur est aux croisades, son frère, le vil (petit) Prince John, s’est emparé du trône. Aidé de l’affreux Shérif de Nottingham, il rackette le peuple pour s’enrichir. Mais c’est sans compter sur le super-héros de la forêt de Sherwood, en costume de velours côtelé anglais, Robin des Bois, jeune, beau, fringant, courageux… et légèrement macho sur les bords. Avec son fidèle ami Petit Jean, Robin réussira à mettre hors d’état de nuire l’odieux usurpateur et trouver l’amour auprès de la belle Marianne, chaperonnée par Lady Toc, gouvernante de princesses qui s’emmêle un peu les pinceaux.

Robin des Bois : la légende... ou presque ! © Florian Cléret

Cette comédie musicale décalée et parfois complètement délirante, mêle nombre de références amusantes et répliques piquantes qui parleront aussi bien aux enfants qu’aux parents. Au-delà du cliché de la légende (le héros au grand cœur qui vole les riches pour aider les pauvres), ce Robin des Bois (Matthieu Brugot, dans la distribution de dimanche), bien que beau gosse, est assez tête-à-claques. Vantard, sexiste et pas toujours très fute-fute. Marianne, quant à elle, est une figure de princesse moderne, au caractère bien trempé, féministe avant l’heure. De fait, j’ai presque été déçue qu’elle tombe amoureuse de ce fat Robin, mais les enfants ont bien évidemment adoré et leur duo chanté, « Il était une fois », est par ailleurs très joli (et bon, peut-être que Robin ne lui fera que sept enfants au lieu de quatorze).

Chose intéressante, chacun des six personnages a son importance. Bien sûr, Robin et Marianne forment le couple phare et le Prince John et le Shérif de Nottingham le duo machiavélique. Mais Lady Toc et Petit Jean ont également leurs moments et chansons en solo et l’on voit même apparaître en cours de route une Fée Carabosse qui ne manque pas de panache. Tout le monde peut donc avoir son personnage préféré.

Les six comédiens, habitués des spectacles musicaux, s’en donnent à cœur et à corps joie. Multi-talentueux, ils savent tout faire : jouer la comédie sur le bon tempo, faire des cascades seyantes, danser sur de hauts talons et bien sûr, chanter (de très belles voix, surtout féminines : Raphaëlle Arnaud et Mathilde Libbrecht, déjà applaudie dans La Revanche du Capitaine Crochet ou encore ici). Ils incarnent avec conviction leur(s) personnage(s), prennent régulièrement à parti le jeune public et les enfants sont ravis d’acclamer Robin ou huer le Prince John, impeccablement incarné par Guillaume Beaujolais, l’un des deux co-auteurs de la pièce, qui livre une performance impressionnante… à genoux.

Robin des Bois : la légende... ou presque ! © Florian Cléret

Les décors, entièrement dessinés, évoquent l’univers de la BD. L’ambiance est très cartoonesque avec des costumes en volume et des maquillages colorés (mention spéciale pour le Shérif de Nottingham, Lady Toc et Carabosse), des gags qui fusent quasiment sans interruption (c’est peut-être presque trop parodique pour de très jeunes spectateurs, mais ils apprécieront les cascades, les chansons, les chorégraphies, plus que le texte), des peluches « WTF » qui rappellent le Muppet Show, des bruitages et de la musique pour accentuer l’action… La musique, d’ailleurs, composée par Fred Colas (Kid Manoir, Hansel et Gretel la comédie musicale) est vraiment réussie : les chansons ont des styles variés et lorgnent du côté des comédies musicales anglo-saxonnes. Elles sont enlevées et pas gnangnans pour un sou.

Au terme du spectacle, difficile de dire qui avait le plus aimé de mon fils ou moi, tant j’étais ravie de ma découverte. C’est vraiment le genre de production sans prétention mais travaillée qui met de bonne humeur. Pour avoir vu plusieurs spectacles pour enfants depuis cinq ans, je peux affirmer que ce n’est pas toujours le cas, « tout public » rimant parfois avec « à peu près ». Pour finir en beauté, les comédiens qui interprètent Robin et Marianne se rendent gentiment disponibles pour une photo souvenir après la représentation – avec les enfants… ou les parents !

Un seul regret : qu’il n’existe pas un CD avec les chansons !

Robin des Bois : la légende… ou presque ! existe depuis huit ans et est constamment affiné, mis à jour par les auteurs. Il a déjà été vu par 140 000 spectateurs. N’hésitez pas à vous ajouter à la liste ! On vous offre d’ailleurs 2 invitations pour 2 dates ci-dessous !

Distribution en alternance :
Robin : Matthieu Brugot ou Thomas Ronzeau
Marianne : Raphaëlle Arnaud ou Aurélie Vigent
Prince John : Guillaume Beaujolais ou Joël Wood
Shérif de Nottingham : Benjamin Falletto ou Régis Olivier
Lady Toc : Mathilde Libbrecht ou Lucie Riedinger
Petit Jean : Ghislain Delbecq ou Benjamin Gouy-Pailler

Crédit photos : Florian Cléret


 
Pour en savoir plus :

 

Concours

CE CONCOURS EST CLOS.

Gagnez 2 invitations pour chacune de ces dates : dimanche 29 octobre et mardi 31 octobre, en répondant à cette question :
Depuis combien de temps le spectacle existe-t-il ?
Tirage au sort parmi les bonnes réponses jeudi 26 octobre à 18h.
Bonne chance à tou.te.s !

Print Friendly, PDF & Email
Céline

Co-fondatrice du blog, webmaster.

4 commentaires

  • Robin des bois est la comédie musicale familiale par excellence !
    Tout le monde comprends parents et enfants y trouvent leur compte
    Une interaction se fait avec le public appelés « habitants de sherwood »
    Je pensais me retrouver dans un univers plus garçons mais finalement l’histoire d’amour prend quand même le dessus donc c’était presque « gnangnan »
    Les paroles des chansons sont très rythmées mais manquent parfois de compréhension et sont trop rapides pour des enfants
    Merci quand même aux acteurs de nous avoir fait passé un bon moment en famille et de nous avoir accordé du temps pour une photo souvenir !
    A toute la troupe « hip pip pip hourra ! »

  • Très coloré, très virevoltant : un moment de gaité et de fraîcheur bienvenu en ce début d’automne maussade. Mon petit-fils de 8 ans était ravi : il dansait sur place au moment des chansons 🙂

  • j’ai vu ce spectacle avec ma fille de 5ans et elle a adoré …tout comme moi ! très vivant, très bien joué, joyeux , rythmé on ne s’ennuie pas ! une superbe manière de revoir ce classique un grand merci pour ce bon moment qui donne envie d’aller plus souvent au théâtre !

  • Merci d’avoir signalé ce spectacle, j’y suis allée avec mon fils et son cousin, 5 et 6 ans. Tout le monde était ravi, une comédie musicale qui ne trahit pas les nombreuses bonnes critiques: un mélange bien réussi de humour, rythme musical assez prenant, espace scénique surprenant, costumes colorés, fous, extravagants. Enfin une histoire classique proposée dans une version originale! Bravo!

D'accord ? Pas d'accord ? Exprimez-vous !